Communication grand public

La communication digitale pour les jeunes

Pour pourdepistaousitesuivre sa volonté de maintenir le niveau d’information des jeunes, de pouvoir répondre aux questions qui les préoccupent, Rive lance fin 2014 la page « depistaou » sur FaceBook qui permet aux jeunes de rester en alerte et de s’informer sur la vie affective et sexuelle, notamment les risques liés aux IST (infections sexuellement transmissibles). Chaque semaine des questions issues du questionnement réél des jeunes au cours des interventions de l’équipe de prévention. Un questionnaire privé peut les mettre en relation directe avec un médecin s’ils le souhaitent.

Depistaou est un outil de proximité qui compte plus de 3 000 fans sur le territoire de La Réunion principalement, dans une tranche d’âge de 13 à 17 ans principalement, dont les acteurs de la santé sexuelle peuvent s’emparer pour communiquer sur leurs actions de prévention.

https://www.facebook.com/depistaou

Retrouvez les lieux ressources sur depistaou.re

Une campagne avec les pharmaciens de l’île :

campVIH2013En 2013, Rive et l’URPS (Union Régionale des Pharmaciens de La Réunion) s’associent pour inciter la population générale au dépistage du VIH/sida. A l’occasion de la mise en place d’une grande journée de dépistage rue du Maréchal Leclerc, sur le thème : « Faites le test aujourd’hui pour mieux vivre demain. »

Un document d’information est réalisé par Rive et distribué par l’URPS dans toutes les pharmacies de l’île, relayant l’événement et indiquant les différents sites dans lesquels le dépistage anonyme et gratuit est possible sur toute La Réunion.

 

Les campagnes interassociatives dans le champ de la sexualité réalisées à La Réunion depuis 2003

Ne jamais baisser la garde et prévenir de façon régulière la population réunionnaise sur les risques liés à la sexualité et faire la promotion de la santé sexuelle ! Cet objectif est à l’origine des campagnes de prévention interassociatives regroupant dès 2003 Rive, l’ARPS et Sid’Aventure. La première grande campagne 100% locale, orchestrée par le service de communication de Rive, est lancée à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida en décembre 2003. Depuis, deux à trois campagnes par an sont diffusées par le biais de différents supports tels que la télé, la radio, l’affichage sur panneaux et sur bus, la presse magazine et le RIVAGE, un journal de 16 pages tiré à plus de 30 000 exemplaires et encarté dans le Journal de l’Ile. Chaque fin d’année, 20 000 exemplaires d’un calendrier de poche avec un visuel de prévention sont distribués sur toute l’île.

Ces campagnes ont pour but de

  • promouvoir la santé sexuelle, le respect de son corps, de soi et des autres
  • alerter et informer les populations pour permettre de prévenir l’augmentation des IST (VIH/sida, Syphilis, Gonococcies, Hépatites…) et des grossesses non désirées
  • inciter à l’utilisation et au bon usage du préservatif masculin ou féminin, de la contraception
  • banaliser le dépistage et inciter le grand public au dépistage volontaire
  • lutter contre les discriminations, les stigmatisations, la méconnaissance, les tabous et les idées reçues liées à la vie affective et la sexualité
  • sensibiliser les pouvoirs publics sur la nécessité de poursuivre le financement de l’axe communication, en harmonisant les efforts de prévention

En juin 2008, un nouveau comité de pilotage élargi se met en place, associant les acteurs du social. Ce comité réunit depuis différents acteurs de prévention, notamment Rive en tant que porteur et pilote du projet, l’ARPS, Sid’Aventure, le Mouvement Planning Familial (MPF), le Réseau Périnatal Réunion (REPERE), Les Missions Locales Nord, Est et Sud, l’APEPS (Association des Parents d’Elèves du Primaire au Supérieur) et l’Union Réunionnaise des Médecins Libéraux (URML).

Le budget permettant la réalisation de ces campagnes locales provient depuis 2003 de subventions de la DRASS, de la CGSS, du Conseil Général et du Ministère de l’Outre-Mer. Elles sont aujourd’hui portées par l’ARS-OI et le Conseil Général. En diminution constante depuis 2008, le financement des campagnes inter associatives est stoppées en 2012.

Les financements liés à la prévention sont aujourd’hui dédiés à la prévention de proximité et notamment l’éducation à la vie affective dans les collèges et les lycées. Les jeunes restent une population cible.

Les campagnes de 2003 à 2012 (voir Espace Multimédia).

 5ème prix aux créative 2012 Juin 2012
« Ou koz su le sex, solman ou koné pa rien »
 visuelVIH2011 Décembre 2011
« VIH : depistaou »
 RIVAGEchlamydiae2011.indd Avril 2011
« Chlamydiae »

Campagne ém ali kom a ou mém, 2010

Campagne ém ali kom a ou mém, 2010

Décembre 2010
« VIH : depistaz sa mèm’ lé bon »
Affiche de la campagne syphilis diffusée dans le réseau de partenaires Juin 2010
« Syphilis : protection sa mèm’ lé bon »DP campagne syphilis 2010

Dépistage
Décembre 2009
« Dépistage SIDA » couplé avec « Dépist » (nouveaux centres de Dépistage)

Respekt a ou !
Mars 2009
« Respekt a ou té » (estime de soi)

Dépistage du SIDA
Décembre 2008
« Dépistage SIDA. Un seul manièr pou ou èt sûr 100%. »

La sexualité
Avril 2008
« Et si vous parliez sexualité en famille ? »

Sois aware
Décembre 2007
« VIH/SIDA : Sois aware. »

Les hépatites virales
Juin 2007
« Hépatites virales : Ne mettez pas votre santé en jeu. » (réalisé en partenariat avec RESOVIR (Réseau Ville-Hôpital Réunion pour le dépistage et la prise en charge des personnes infectées par le virus de l’hépatite B et de l’hépatite C))

La mort par le SIDA
Avril 2007
« VIH et IST – les ignorer peut être fatal. » (Reprise d’anciens visuels et de spots)

Le préservatif
Décembre 2006
« Le préservatif : San kapot out vi y fini en tapok. »

La séropositivité chez les jeunes
Juin 2006
« VIH/SIDA : La confiance ne suffit pas. » (Cible jeunes)

SIDA Info Service
Décembre 2005
+ deux relances en 2006 : « Allo, numéro vert sida info service. »

Non à la discrimination
Décembre 2005
« VIH/SIDA : La lutte contre la discrimination. »

Non à la discrimination
Décembre 2005
« VIH/SIDA : La lutte contre la discrimination. »

Bananlisation
Juin 2005
« La banalisation du VIH/SIDA. »

Dépistage
Décembre 2004
« VIH/SIDA : Le dépistage, savoir pour se sauver la vie. »

La contraception
Juin 2004
« Les différents moyens de contraception. » (réalisé en partenariat avec l’AROF)

Les IST
Avril 2004
« Les Infections Sexuellement Transmissibles. »

Le SIDA
Décembre 2003
« VIH/SIDA : Deux personnes contaminées tous les mois à La Réunion. »

La première campagne de Rive en 2002

Ne les laissons pas tomber. Aidez-nous à aider les autres.

Des figurants volontaires au sommet de la plus grande tour de La Réunion perdent espoir et sont prêts à tomber. Réalisée par Franck Alfirivic, le spot recevra le prix spécial du jury des Créatives 2002. Il fait connaître Rive et incite le grand public à changer son regard sur les personnes porteuses du VIH.

Laisser un commentaire