Histoire en bref

L’histoire de RIVE à travers quelques événements clés accompagnés d’images d’archives.


1-creation

Création de RIVE (1994)

L’association RIVE (Réunion, Immunodéprimés, Vivre et Ecouter) est créée le 14 février 1994 à Saint-Denis par un petit groupe de personnes séropositives et de soignants. Leur objectif : écouter, aider, soutenir les personnes atteintes par le VIH/sida, notamment celles en fin de vie, et leur entourage.


Témoignage

Premiers témoignages à visage découvert dans les médias (1994)

Adrien et Rose-May font le choix de parler : ne pas se cacher, ne pas avoir honte, dire aux autres ce que cela signifie de vivre avec le VIH/sida. Le témoignage, à l’époque comme aujourd’hui encore, est un acte militant.


Le journal RIVAGE (1994)

Pour ne pas rester dans l’ombre, pour prévenir, mais aussi pour lutter contre la discrimination, RIVE mise sur la communication. Le premier journal de l’association, intitulé RIVAGE, paraît en 1994. Il s’agit d’un 16 pages semestriel, intégré dans le Journal de l’Ile et tiré à plus de 30 000 exemplaires. En 2003, le RIVAGE devient le journal des associations de lutte contre le sida (RIVE, ARPS, Sidaventure). Il évolue encore à partir de 2008 dans la dynamique des campagnes de communication locales dans le champ de la sexualité, en devenant le journal des acteurs de la santé sexuelle. Il verra sa dernière édition en juin 2012.


4-premiere-maison-de-vie

Première Maison de Vie : Rue Bertin (1995)

Enfin un lieu pour les personnes séropositives pour se rencontrer et partager des moments conviviaux ! Dans cette petite maison derrière le jardin de l’Etat, les premiers repas sont servis et participent à lutter contre l’isolement et l’auto-stigmatisation. Des sorties sont organisées par RIVE et rassemblent parfois plus de 80 personnes ! La Maison de Vie s’installe pendant presque 10 ans rue du Four à Chaux, dans le quartier du Barrachois, pour revenir en 2015 à côté du Jardin de l’État, rue Malartic. La Maison de Vie de RIVE est toujours le cœur de l’association.


5-la-terrasse-chd

La terrasse du service d’immunologie du CHD de Bellepierre (1995)

Espace mythique, havre de paix et de verdure… L’animateur de RIVE prend possession de la terrasse du service d’immunologie du CHD. Jusqu’en 2006, année de fermeture, il y accueille tous les jours de nombreux patients séropositifs. Un espace dédié dans le service d’immunologie remplace provisoirement la terrasse, et fin 2010, les patients pourront à nouveau être accueillis à ciel ouvert, dans le jardin thérapeutique du nouveau service. Le « jardin d’Adrien » est entièrement géré par Rive.


6-rive-sud-copie

RIVE SUD (1995)

Le sud de l’île ne disposant pas de structure de soutien aux personnes séropositives, RIVE décide d’ouvrir une antenne au Tampon. A l’image de RIVE à Saint-Denis, RIVE SUD devient très vite le lieu d’accueil pour de nombreux usagers. En 1996 est créée Sid’Aventure, une nouvelle association de lutte contre le sida à Saint-Pierre. Sid’Aventure assurant désormais la continuité d’une offre de soutien et de prévention dans le sud, RIVE décide de fermer son antenne au Tampon en 1998 pour se recentrer sur les zones nord, est et ouest de l’île.


7-tritherapie

L’arrivée de la trithérapie en France et à La Réunion (1996)

L’arrivée de la trithérapie change le sort des personnes séropositives : la maladie mortelle se transforme en infection chronique. RIVE, créée dans le but d’accompagner les personnes séropositives à la mort, accompagne désormais à la vie.


8-debut-coop-regionale

Début de la coopération régionale (1996)

Survivre à La Réunion, mais mourir dans la zone de l’océan Indien ? C’est inacceptable pour RIVE qui commence son combat pour les patients de la zone. L’association accueille les premières personnes séropositives en péril vital des îles avoisinantes, les sauvant ainsi d’une mort certaine.


9-appartement

Premier travailleur social, premiers appartements (1997)

Pour mieux aider les personnes séropositives, RIVE se professionalise et embauche son premier travailleur social. Peu de temps après, l’association met en place son dispositif d’hébergement ALT permettant à plus d’une quinzaine de personnes séropositives d’être logées et accompagnées par le service social de RIVE.


10-sida-info-reunion

Numéro vert Sida Info Réunion (1998)

Des questions sur le VIH, les IST, la contraception ou la sexualité ? Grâce au numéro vert Sida Info Réunion, on peut parler de tout sans tabou ! Le dispositif mis en place par l’ARPS, RIVE et Sid’Aventure propose une écoute confidentielle, anonyme et gratuite. Ce projet local a été arrêté en 2004, mais le numéro vert de Sida Info Service à Paris est accessible depuis La Réunion. Au 0 800 840 800, Sida Info Service répond à vos questions 24h/24h !


11-distribution-panier-alimentaire

Distribution des premiers paniers alimentaires (1998)

Trop souvent, VIH/sida rime avec précarité. En 1999, RIVE commence à proposer gratuitement des paniers alimentaires aux usagers dans le besoin.

Changement des statuts : ouverture sur hépatites, IST, contraception, santé / sexualité (2000)

RIVE change ses statuts en y intégrant la lutte contre les hépatites et les IST, l’information sur la contraception et de façon générale, la prévention sur l’ensemble des thématiques liées au domaine santé /sexualité. En 2003, l’association change ses statuts une nouvelle fois pour élargir son champ d’action en direction des usagers de drogue. La prise en charge des pathologies rénales date de 2009.


Premier Diplôme Universitaire (DU) de prise en charge de l’infection à VIH (2001)

Premier Diplôme Universitaire (DU) de prise en charge de l’infection à VIH (2001)

RIVE reprend l’organisation du DU de prise en charge de l’infection à VIH, en partenariat avec l’Université de Bordeaux II. En 2001, cette formation s’adresse au personnel soignant de La Réunion. Les années suivantes, il s’ouvre de plus en plus aux îles avoisinantes. L’objectif : contribuer à l’autonomie de toute la région en matière de prise en charge des patients séropositifs.


Premier colloque

Premier colloque VIH/Océan Indien à l’initiative de RIVE (2002)

En novembre 2002 a lieu le premier colloque VIH/Océan Indien à Saint-Denis. Cette manifestation aujourd’hui incontournable réunit l’ensemble des acteurs de la lutte contre le sida de la zone ainsi que d’éminents professeurs de Métropole. Parmi les fidèles : le Professeur Willy Rozenbaum, codécouvreur du virus à l’origine du sida et président de Conseil National du sida. Le colloque est organisé une fois par an, à tour de rôle dans un des pays de la région.


Premier spot télévisuel

Premier spot télé de RIVE : Aidez-nous à aider les autres ! (2002)

Grâce à l’aide de nombreux bénévoles, RIVE réalise son premier spot télé pour sensibiliser le public réunionnais à la lutte contre le sida. Ce spot, réalisé par Franck Alfirévic, gagne le 1er prix des Créatives de l’océan Indien.


Dîner de gala

Premier dîner de gala (2002)

Pour aider les autres, RIVE a besoin d’argent et met en place des actions de récolte de fonds. L’association organise le premier dîner de gala. Aujourd’hui, cette soirée, placée sous un nouveau thème chaque année, est devenue le rendez-vous annuel incontournable de tous les bienfaiteurs de RIVE.


Sondage auprès des jeunes

Sondage auprès de 7347 jeunes (2002/2003)

Dans une grande enquête réalisée avec le soutien du Rectorat dans plus de 60 établissements scolaires, RIVE évalue les connaissances et les attitudes des jeunes face au sida. Résultat : la plupart des jeunes savent que le sida est une maladie grave dont on ne peut pas guérir, ils connaissent plutôt bien les modes de transmission, mais seul un jeune sur deux utilise le préservatif !

Création fonds solidarité

Création du Fonds de Solidarité Thérapeutique Régional (2003)

Dans l’océan Indien, les patients meurent toujours faute d’accès aux traitements antirétroviraux. 30€ par mois et par patient, c’est le prix pour sauver une vie. Afin de pouvoir aider un maximum de patients de la zone, RIVE crée le Fonds de Solidarité Thérapeutique Régional (signature des accords ACCESS de l’ONUSIDA).


Création de RIVE OI

Création de RIVE Océan Indien (2003)

Les actions de RIVE en faveur des patients de la zone deviennent de plus en plus importantes. La création d’une nouvelle association s’impose. Comme son nom l’indique, RIVE Océan Indien s’occupe désormais de la coopération régionale tandis que RIVE se concentre sur les personnes séropositives de La Réunion.


Début des campagnes de prévention

Début des campagnes de prévention interassociatives (2003)

Campagnes d’affichages sur toute l’île, spots télé, spots radio, le journal RIVAGE, articles et inserts dans la presse… plusieurs fois par an, les campagnes de prévention interassociatives informent le grand public sur le VIH/sida, les IST et toutes sortes de questions liées à la santé et à la sexualité. Lé importan e lé 100% lokal !


Première journée de dépistage

Première journée de dépistage dans la zone piétonne de Saint-Denis (2004)

Banaliser le dépistage en allant vers la population, c’est le mot d’ordre de la journée de dépistage, mise en place par RIVE et le service d’immunologie du CHR Félix Guyon. Pendant toute une journée, le centre de dépistage anonyme et gratuit s’installe dans la rue Maréchal Leclerc. Cette action très appréciée par le grand public est renouvelée deux fois par an sur Saint-Denis. Depuis 2009, les nouveaux Centres Dépist proposent eux aussi des journées de dépistage dans différentes villes de La Réunion.

Tour de l'île en roller

Tour de l’île en roller (2004)

Nou la fé ! En partenariat avec la Ligue Réunionnaise de Roller, avec le soutien de Sid’Aventure et de nombreux partenaires bénévoles, RIVE organise le premier tour de l’île en roller ! Plus de 240 km parcourus dans moins de 24h, le drapeau du ruban rouge qui flotte devant la mairie des 16 communes traversées, des stands de prévention dans le nord et dans le sud… Ce mariage du sport et de la prévention marque les esprits !


Concerts classiques

Concerts classiques en faveur de RIVE (2004)

L’art vient soutenir la lutte contre le sida ! Le Quatuor Psophos accompagné par le violoncelliste de renom Alain Meunier vient pour la première fois à La Réunion et dans la zone. Au programme : des concerts classiques au profit de la lutte contre le sida. Ces concerts, appréciés par tous les mélomanes de notre île, sont depuis organisés une fois par an.

Dépistage des personnalités de La Réunion (2005)

Quelle journée remarquable qui a vu affluer plusieurs dizaines de personnalités réunionnaises de tous bords dans le service d’immunologie du CHD de Bellepierre ! Pour donner l’exemple et banaliser l’acte de dépistage, de nombreux artistes, sportifs, politiques, religieux et autres personnalités ont joué le jeu et se sont fait dépister !


Journée de dépistage

Journée de dépistage

Journée de dépistage

Journée de dépistage

Journée de dépistage
RIVE - ruban rouge humain

Premier décembre : La Réunion contre le VIH/sida (2005)

Plus de 400 élèves mobilisés pour la journée mondiale de lutte contre le sida, l’arbre de RIVE planté au Jardin de l’Etat, un défilé rythmé par « Tous contre le sida » et finalement un énorme ruban rouge humain sur le Barachois… Ce premier décembre restera gravé dans les mémoires de tous ceux qui y ont participé.


Sondage sur les discriminations

Sondage sur la discrimination (2005)

Triste résultat du sondage réalisé par RIVE et Sid’Aventure : une personne séropositive sur deux à La Réunion déclare avoir déjà été victime de discrimination. Le chemin est encore long…


Exposition artothèque

Exposition à l’Artothèque (2006)

La suite de l’action du premier décembre 2005 : RIVE avait demandé à chaque élève participant à l’action de préparer un petit tableau. Pendant une semaine, plus de 400 œuvres sont exposées à l’Artothèque de Saint-Denis, avant d’entamer le tour des médiathèques du département.


Journée en Harley

Journée Harley Davidson (2006)

Chaque sortie de RIVE est unique, mais celle-là sort vraiment du lot ! Grâce aux bonnes âmes du club Harley Davidson, une trentaine d’usagers et de bienfaiteurs de RIVE passent une journée inoubliable sur ces engins emblématiques. Le matin, chaque participant prend place derrière l’un des motards du club et c’est parti pour un magnifique parcours reliant Saint-Denis à Saint-Paul, en passant par la route de La Montagne. Une sortie extraordinaire qui permet de récolter des fonds pour les personnes séropositives !


Premier Journal A'Rivage

Premier A’Rivage (2006)

Depuis 2006, les A’Rivages, les Newsletters de RIVE et de RIVE Océan Indien informent de façon régulière sur l’actualité des deux associations.


Action de récolte de fonds « Coiffeurs de cœur »

Action de récolte de fonds « Coiffeurs de cœur » (2007)

Le principe de l’action « Les coiffeurs de cœur » est simple et efficace : 1€ par coupe offert à RIVE dans les 28 salons partenaires de l’action tout au long du mois d’octobre 2007 ! Cette belle action de récolte de fonds s’inscrit dans la durée grâce à Manie et Eric du salon ATTENTIFS de La Possession. De 2007 à 2010, les usagers de RIVE peuvent, une fois par mois, bénéficier d’un relooking gratuit avec manucure et épilation, organisé à l’espace RIVE au CHR. Cette action perdure avec la coiffeuse Chris dans l’espace Rive de l’hôpital devenu CHU. En 2016 c’est de nouveau Manie qui revient et poursuit cette belle action qui contribue au bien-être et à l’estime de soi des usagers.

Nouveau comité de pilotage pour les campagnes (2008)

Longtemps composé de RIVE, Sid’Aventure et l’ARPS, le comité de pilotage pour les campagnes grand public s’élargit. Depuis 2008, les Missions Locales Est et Sud, le Mouvement Français pour le Planning Familial (MPF), le Réseau Périnatal Réunion (REPERE) et l’APEPS (Association des Parents d’Elèves du Primaire au Supérieur, ex-PEEP (Fédération des Parents d’Enfants de l’Ecole Publique) en font partie intégrante ! En 2009, l’Union Régionale des Médecins Libéraux (URLM) les rejoint, puis l’IREPS (Institut Régional d’Education et de Promotion de la Santé.


Logo Ravane

Création de Ravane+, le réseau océan Indien des PVVIH (Personnes vivant avec le VIH) (2008)

RIVE est membre fondateur de la nouvelle association Ravane+, regroupant différentes associations de toues les îles de l’océan Indien. Ravane+ résulte d’une volonté commune d’agir ensemble afin de renforcer l’efficacité de la riposte contre le VIH, de plaidoyer pour une plus grande égalité des soins et de traitement au niveau des la région et d’améliorer la condition de vie des personnes vivant avec le VIH.


Premier décembre : Les pompiers sous la capote

Premier décembre : Les pompiers sous la capote (2009)

Action de prévention originale pour la journée mondiale de lutte contre le sida 2009 ! La tour de la caserne des pompiers de Saint-Denis se réveille sous un préservatif géant.


Création de RIVE ACT (2010)

Création de RIVE ACT (2010)

Grâce à la création du dispositif RIVE ACT, La Réunion offre les 13 premiers appartements de coordination thérapeutique aux personnes séropositives et aux insuffisants rénaux qui nécessitent un suivi médical très rapproché.

Premier décembre : Les pompiers sous la capote

Création de RIVE ACT (2010)

Grâce à la création du dispositif RIVE ACT, La Réunion offre les 13 premiers appartements de coordination thérapeutique aux personnes séropositives et aux insuffisants rénaux qui nécessitent un suivi médical très rapproché.

nouvelespcecerive

Rive déménage (2015)

L’association situé dorénavant à côté du Jardin de l’Etat bénéficie d’un espace adapté pour l’accueil de son public. La Maison de Vie est accessible et organisé avec un accès aux services médico-psycho-sociaux. Des ateliers et animations y sont organisées tout au long de l’année.


no images were found

Laisser un commentaire